En Syrie, l’IECD a surmonté les conséquences de la crise sanitaire en lançant des formations en ligne et en renforçant son accompagnement auprès des jeunes, des entrepreneurs et des familles.

Yehya a 15 ans. Il est le plus jeune d’une famille de 7 enfants. Son père, ouvrier du bâtiment, a perdu son emploi il y a près de 6 ans à la suite d’une explosion qui a dévasté leur quartier…

Après l’obtention de son bac, Monera rêvait de poursuivre des études supérieures, mais sa famille n’avait pas les moyens de les lui offrir. Cela en aurait découragé plus d’un, mais pas elle…

Nabeh est bénéficiaire des formations du Shabab Center de Jaramana (banlieue de Damas, Syrie) créé par l’IECD. Aujourd’hui, il est membre du jury du programme BRIDGES…

AHMAD, tué par un tir de sniper à Damas. Ahmad était accompagné par l’IECD dans son projet de créer des fauteuils roulants autonomes pour les blessés de la guerre.

Une vidéo pour découvrir ce que fait l’IECD en Syrie : engagé depuis 2008, l’IECD maintient, malgré le conflit, ses activités auprès des jeunes, des adolescents et des enfants en situation de vulnérabilité.

Au mois d’octobre 2016, le programme de formation BRIDGES, soutenu par l’IECD et UNICEF Syrie, a été lancé pour aider les jeunes syriens à acquérir les compétences nécessaires à la création de leur propre activité.

Yaman a 16 ans. Il vit à Ashrafeyet Sahnaya, dans la banlieue de Damas, et rêve de répandre du bonheur au sein de sa communauté à travers le dessin et la peinture.

Face à la situation désastreuse de cette fin d’année, la Syrie se vide de sa population, tandis que le Liban accueille plus d’un million de réfugiés syriens, soit plus d’un quart de la population libanaise.

S’INSCRIRE AUX ACTUALITÉS DE L’IECD

IECD
20 rue de Dantzig, 75015 Paris
contact@iecd.org
+33 1 45 33 40 50
Reconnu d’utilité publique
Contact de nos délégations sur le terrain