Yaman, 16 ans, bénéficiaire de la formation “Entrepreneuriat Social” du programme BRIDGES en Syrie.

YAMAN RÊVE DE VIVRE DE SON ART. LA FORMATION EN ENTREPRENEURIAT SOCIAL DE L‘IECD LUI DONNE LES CLÉS POUR LA CREATION DE SON ACTIVITÉ.

Yaman a 16 ans. Il vit à Ashrafeyet Sahnaya, dans la banlieue de Damas, et rêve de répandre du bonheur au sein de sa communauté à travers le dessin et la peinture. Il aimerait développer une activité de peintures murales, mais la création d’entreprise est une chose dont il n’a aucune idée. Le programme BRIDGES mené par l’IECD Syrie depuis 2016 l’aide à trouver son chemin et à avoir une vision plus claire de son avenir.

Yaman a réussi la première étape de la formation en “Entrepreneuriat social” et il aborde actuellement la seconde phase : le démarrage du projet. Quand on lui demande si ses parents le soutiennent dans son projet, Yaman explique qu’ils sont comme la plupart des parents en Syrie qui souhaitent que leur fils ait une bonne situation avant de se consacrer à son art. Cela l’attriste de voir que sa famille et ses amis ne croient pas en ses talents. Nous espérons tous qu’il puisse un jour leur prouver qu’il peut vivre de son art.

La Syrie souffre d’une augmentation exponentielle de la pauvreté et de la précarité. Selon un rapport des Nations Unies de décembre 2016, 4 syriens sur 5 vivent actuellement sous le seuil de pauvreté et plus de 6,5 millions de personnes, dans l’extrême pauvreté. Les pertes économiques totales depuis le début du conflit ont atteint environ US$255 milliards et chaque seconde, un syrien se retrouve sans emploi. Dans un contexte de violence et d’insécurité croissants, les enfants, les adolescents et les jeunes font face à un avenir social et économique fortement menacé.

Dessins de Yaman