Entrées par Florence Dominique

, ,

Groupe FIP : des réflexions communes pour améliorer les pratiques de formation et d’insertion professionnelles.

Le groupe FIP a été créé en 2014 par quelques acteurs de la formation professionnelle dont l’IECD afin qu’ils puissent échanger régulièrement, améliorer leurs pratiques et élaborer des solutions concrètes pour renforcer la qualité des actions. Premier groupe constitué autour de la question de la Formation et Insertion Professionnelle, il rassemble aujourd’hui cinq organisations françaises soutenue par l’AFD: Agence Française de développement.

,

Rapport annuel 2020

Le rapport d’activité 2020 de l’IECD est en ligne ! La moisson de l’année 2020 est fructueuse malgré un climat difficile. L’IECD a continué à progresser et à répondre avec succès aux besoins croissants de personnes toujours plus nombreuses : 17 000 jeunes en formation, 3 500 bénéficiaires directs des projets d’entrepreneuriat et 3 200 bénéficiaires directs des programmes éducatifs.

, , ,

La semaine des défis à Madagascar : à quoi ressemble la pédagogie active ?

Chaque année, le programme SESAME organise un événement spécial pour les étudiants : la semaine des défis, visant à mettre en pratique les enseignements reçus par les élèves durant la première partie de l’année préparatoire. Cette année, ils ont été invités à trouver des solution aux grands enjeux mondiaux tels que le changement climatique et la crise du Covid 19.

, , , , ,

Dix ans de crise syrienne, un effort sans relâche pour aller de l’avant

Cela fait une décennie que la guerre en Syrie a commencé. La crise a entraîné des dommages économiques importants, notamment en termes de pauvreté et de chômage. Au cours des dix dernières années, l’IECD se mobilise auprès des jeunes syriens à travers des formations professionnelles et des soutiens à l’insertion professionnelle.

, , ,

Au Liban, ateliers d’initiation à la musique pour favoriser le développement personnel des enfants

Cet été, le centre socio-éducatif Janah organise 105 séances d’initiation à la musique en collaboration avec l’association musicale Al Kamandjâti. Les élèves des classes EB1 à EB6 peuvent désormais participer aux ateliers musicaux de 60 minutes qui sont intégrés à leurs activités récréatives. Les séances souhaitent offrir aux enfants une éducation musicale ludique tout en favorisant leur développement psychologique.

, , , , , ,

Lancement du projet Maharat Li Loubnan 2, un accompagnement soutenu des populations vulnérables du Liban

l’IECD, l’AFD et Semeurs d’Avenir se mobiliseront sur 3 ans auprès de plus de 1 165 personnes défavorisées à travers des formations professionnels et un accompagnement multidimensionnel pour 550 entrepreneurs. Le projet « Maharat Li Loubnan 2 » (Compétences pour le Liban) vise à élargir les impacts positifs du précédent projet mis en œuvre depuis 2017 répondant aux multiples crises que traverse actuellement le Liban.

, , ,

Le numérique pour améliorer l’accompagnement des jeunes

Intitulé « Recourir au numérique pour mieux accompagner les jeunes en difficulté d’insertion en Méditerranée », ce guide de bonnes pratiques propose aux professionnels de l’insertion et de la formation professionnelle des pistes pour approfondir ou développer leurs usages des outils numériques dans leurs activités d’accompagnement.

, , , ,

Vietnam : Fêter la réussite des jeunes devenus boulangers professionnels

Dix-sept étudiants ont célébré leur remise de diplôme de La Boulangerie Française. Chaque année, l’école de boulangerie soutenue par l’Institut européen de coopération et de développement (IECD) forme des jeunes issus de milieux modestes à des compétences pratiques et techniques pour devenir des boulangers et pâtissiers professionnels. Malgré le contexte économique difficile lié à la crise Covid-19, 85% des diplômés ont trouvé un emploi.

, , , ,

Au Liban, l’IECD soutient les PME à se reconstruire après l’explosion du port de Beyrouth

L’IECD Liban s’est mobilisé auprès d’une cinquantaine d’hommes et de femmes entrepreneurs pour les aider à reprendre leurs activités après l’explosion du port de Beyrouth. En partenariat avec d’autres acteurs sur le terrain, l’IECD a impliqué des personnes bénéficiaires des formations courtes dans des travaux de reconstruction, en mettant également l’accent sur l’autonomisation des femmes dans l’ensemble du projet.