Dix-sept étudiants ont célébré leur remise de diplôme de La Boulangerie Française. Chaque année, l’école de boulangerie soutenue par l’Institut européen de coopération et de développement (IECD) forme des jeunes issus de milieux modestes à des compétences pratiques et techniques pour devenir des boulangers et pâtissiers professionnels. Malgré le contexte économique difficile lié à la crise Covid-19, 85% des diplômés ont trouvé un emploi.

L’IECD Liban s’est mobilisé auprès d’une cinquantaine d’hommes et de femmes entrepreneurs pour les aider à reprendre leurs activités après l’explosion du port de Beyrouth. En partenariat avec d’autres acteurs sur le terrain, l’IECD a impliqué des personnes bénéficiaires des formations courtes dans des travaux de reconstruction, en mettant également l’accent sur l’autonomisation des femmes dans l’ensemble du projet.

Au printemps 2020, la France et la Monaco lançaient l’appel à projets « Soutenir la jeunesse en Méditerranée occidentale ». Mise en œuvre avec l’appui de l’IECD, cette initiative a permis de sélectionnés 19 projets.

Fruit d’une collaboration inédite entre le réseau MedNC et le média web « Les Haut-Parleurs », cette série documentaire donne la parole à 8 jeunes, 4 filles et 4 garçons, de 4 pays méditerranéens qui, après avoir un temps décroché du système scolaire, ont récemment réintégré un dispositif d’insertion professionnelle.

En pleine crise de coronavirus, les équipes de l’IECD au Liban redoublent d’imagination pour assurer la continuité des formations courtes.

En 2020, l’entreprise Monin réaffirme son engagement aux côtés de l’IECD avec la signature d’une convention de partenariat.

Depuis le début de la crise sanitaire, la situation économique à Madagascar se dégrade rapidement…

Lancement aujourd’hui, mercredi 15 avril, de l’appel à projets pour soutenir la jeunesse en Méditerranée occidentale.

AFFÉRY, Côte d’Ivoire – Malgré le rôle primordial que jouent les femmes dans le monde agricole, elles sont souvent victimes de…

Esraa Mohamad, 17 ans

Être une jeune égyptienne et créer son entreprise d’électricité ? C’est le projet que défend l’IECD à Alexandrie