Formation aux métiers de l’industrie, de l’énergie et de la maintenance : programme “Graines d’Espérance” ou GDE.

l’IECD, l’AFD et Semeurs d’Avenir se mobiliseront sur 3 ans auprès de plus de 1 165 personnes défavorisées à travers des formations professionnels et un accompagnement multidimensionnel pour 550 entrepreneurs. Le projet « Maharat Li Loubnan 2 » (Compétences pour le Liban) vise à élargir les impacts positifs du précédent projet mis en œuvre depuis 2017 répondant aux multiples crises que traverse actuellement le Liban.

Madame Janaïna Herrera, Consule générale de France à Alexandrie, a accueilli le 3 novembre dernier l’IECD et les acteurs locaux du projet « Graines d’Espérance », qui permet à 526 élèves (dont 321 filles) de deux lycées professionnels de suivre une formation de qualité en maintenance électrique.

Trần Thành a 17 ans et est étudiant en Électricité industrielle & civile au Technical & Economic College d’Hô-Chi-Minh-City.

Sara est élève en électricité à Alexandrie en Égypte. Malgré les commentaires négatifs de son entourage, elle persévère dans ses études et découvre une véritable passion…

Leila Cherif est la présidente de L’Heure Joyeuse, une association engagée dans la lutte contre l’exclusion sociale et professionnelle de la population défavorisée de la région de Casablanca…

Les formations en électricité au Maroc se mettent à l’heure du développement durable : un partenariat innovant a été noué avec l’ONG Energies Sans Frontières (ESF).

Une rencontre qui ne laisse pas indifférent ! Deux professeurs de l’Académie de Paris se sont rendus à l’école technique de Duékué en Côte d’Ivoire.

En Égypte, au Vietnam, au Nigéria, au Liban, au Maroc, en Côte d’Ivoire, le programme de formation aux métiers de l’énergie, de l’électricité et de la maintenance se développe à vive allure.

L’IECD mène des enquêtes d’insertion professionnelle afin d’améliorer le suivi des jeunes bénéficiaires du programme Graines d’Espérance après l’obtention de leurs diplômes.