Sur la photo ci-dessus, de gauche à droite : Lionel Cafferini, Directeur de l’AFD au Liban ; Marie-Hélène Loison, directrice du département Méditerranée et Moyen-Orient de l’AFD ; Emmanuel Bonne, Ambassadeur de France au Liban ; Alexis Béguin, Directeur général adjoint de l’IECD ; Ahmad Diab, Directeur général de l’enseignement technique et professionnel du Ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur libanais ; Jihad Feghali, Président de l’association Libanaise Semeurs d’Avenir.

L‘IECD ET SEMEURS D’AVENIR SIGNENT UNE CONVENTION AVEC L’AFD AFIN DE POURSUIVRE LE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES AU LIBAN

Dans la continuité d’une longue implication au Liban dans le secteur de la formation et de l’insertion professionnelle, l’IECD et l’association Libanaise Semeurs d’Avenir, partenaire de l’IECD, ont signé une convention avec l’AFD (Agence française de développement) ce mardi 24 janvier 2017, à Beyrouth, en présence de l’ambassadeur de France au Liban, Emmanuel Bonne, et du directeur général de l’enseignement technique et professionnel, Ahmad Diab.

Cette convention va permettre pour les 4 années à venir (jusqu’en 2020) d’accélérer le développement de formations courtes qualifiantes, à destination de populations vulnérables libanaises et réfugiées, ainsi que de poursuivre la rénovation de formations longues diplômantes, dans le domaine technique.

Ainsi, ce sont 1600 hommes et femmes qui bénéficieront des formations courtes, parmi lesquels 300 porteurs de projets qui seront accompagnés à travers un dispositif d’incubateurs d’entreprises. En ce qui concerne les formations longues, deux filières techniques de niveau baccalauréat vont faire l’objet d’une refonte de leur programme afin d’accueillir 200 jeunes. En outre, le programme prévoit d’acquérir de nouveaux équipements et de former 70 enseignants à l’approche par compétences, méthode qui tend aujourd’hui à s’imposer dans le monde de l’éducation.

Le programme sera déployé dans 4 bassins d’emplois qui sont le Nord, la Bekaa, le grand Beyrouth (le Mont Liban) et le Sud Liban.

Cette convention témoigne de la confiance que l’AFD renouvelle à l’IECD dans le domaine de la formation professionnelle dans les pays en développement. Présent depuis 1989 au Liban, l’IECD y mène plusieurs projets de formation technique et d’insertion professionnelle pour les jeunes, d’appui aux petites entreprises et d’accès à l’éducation à travers tout le pays. Il a su s’appuyer sur des partenaires locaux et renforcer leur capacité d’action sur leur territoire.

Signature de la convention entre l’AFD, l’IECD et l’association libanaise partenaire “Semeurs d’Avenir”, en présence de l’ambassadeur de France au Liban et du directeur général de l’enseignement technique et professionnel du Liban.