LOCALISATION

Madagascar (Antananarivo)

PARTENAIRE LOCAL

Promes(Association pour la Promotion économique et sociale)

DÉBUT DU PROJET

2013

Découvrez l’histoire d’Hélène Andréa, étudiante en Master à l’ISCAM et bénéficiaire du programme SESAME – © 2019

Mes parents m’ont toujours dit : fais ta vie, et réussis, et ne t’inquiète pas pour nous ! Ma famille ne savait même pas ce qu’était l’informatique ! La plus belle chose que je peux faire pour eux, c’est de réussir. Je voudrais dire aux futurs étudiants : you don’t get what you want, you get what you work for!.

Témoignage de Toavina, étudiant SESAME de la première promotion 2013 – 2014, actuellement développeur web chez Nivo SA

SESAME : l’excellence universitaire pour les jeunes malgaches

Dans la continuité du dispositif CERES, le développement d’un dispositif post-bac permet d’accompagner les bacheliers dans leurs études supérieures puis dans leur insertion professionnelle. Comme pour le dispositif CERES, SESAME propose aux étudiants une année préparatoire après l’obtention de leur baccalauréat, afin d’optimiser leurs chances d’intégrer les meilleures écoles supérieures de Madagascar. Les élèves sont ensuite soutenus durant leurs études et dans la recherche d’un emploi.

UNE ANNÉE PHARE POUR LE PROGRAMME

L’année 2019 marque un cap dans l’ancrage du programme SESAME pour plusieurs raisons : la première est la nette régression des taux d’abandon dans le courant de la première année d’études supérieures (en 2019, 96% de passage en deuxième année), notamment grâce aux internats et au suivi personnalisé. La seconde est la reconnaissance du dispositif par le ministère de l’Éducation nationale (mise en place d’une formation de conseiller d’orientation) et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (partenariat avec une université publique de la région Itasy) à travers une demande d’appui technique et pédagogique. Enfin, l’année 2019 aura aussi été marquée par l’accueil de plus de 4000 jeunes sur le campus SESAME grâce à l’organisation de deux forums : celui des établissements supérieurs et de l’orientation et celui des métiers et des entreprises.

Résultats 2019 :

  • 310 jeunes accompagnés dont 50% de filles.
  • 88% des jeunes réussissent à l’examen.
  • 84% des jeunes sont en emploi, 6 mois après l’obtention de leur diplôme.
  • En moyenne, les jeunes gagnent 3x le salaire minimum local.

UN NOUVEAU MÉTIER SUR L’ÎLE : CELUI DE CONSEILLER D’ORIENTATION

Le projet de soutien à l’Orientation scolaire et professionnelle (OSP) vise à augmenter de manière significative le nombre de lycéens accédant à l’enseignement supérieur et poursuivant leurs études sans abandonner, grâce à la mise en œuvre d’une politique d’orientation de qualité dans les lycées malgaches. Il vise également à améliorer l’insertion professionnelle post-bac des jeunes malgaches.

Pour construire ce projet, l’équipe de SESAME, en partenariat avec le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) et du ministère de l’Éducation nationale, a travaillé sur l’élaboration d’une méthode en collaboration avec 10 établissements et associations (7 lycées publics et privés et 3 associations de la région d’Analamanga). Elle a été suivie de la formation de 20 conseillers en Orientation scolaire et professionnelle (soit 2 personnes par structure partenaire) et de la rédaction d’un manuel. Une fois la phase expérimentale achevée, cette initiative viendra en appui au ministère pour développer à grande échelle des dispositifs d’orientation, du collège aux études supérieures.