FATIMA

Étudiante de la formation « Aide à la personne âgée et malade » – Bekaa, Liban.

Parallèlement aux formations longues diplômantes, l’IECD développe des formations qualifiantes d’une durée de 2 à 12 mois, notamment au Liban et en Syrie. Les domaines de formation couverts répondent à la demande de secteurs porteurs. Fatima a suivi la formation FAPAM (Formation d’aide à la personne âgée et malade) qui a bouleversé sa vie.

« Je n’ai pas eu la chance de continuer mes études après l’école. Je suis issue d’une famille nombreuse : j’ai 8 frères et sœurs et je devais travailler pour qu’ils puissent continuer leurs propres études. Mon travail précédent de secrétaire d’un ophtalmologue ne me donnait aucune satisfaction : je faisais toujours les mêmes choses et je ne voyais pas la possibilité d’évoluer. J’étais comme figée, comme une machine attendant la fin du mois pour toucher son salaire.

Un jour, en navigant sur Facebook, j’ai trouvé cette annonce de formation d’aide à la personne âgée et malade à l’hôpital de la Bekaa. Ce n’était pas très proche de chez moi, mais j’ai décidé de m’inscrire. Nous étions 15 personnes, et nous avons établi des relations très fraternelles entre nous, malgré la différence d’âge, de religion et de régions. Nous avons appris à traiter le patient en tant que personne, peu importe son identité et ses croyances religieuses. J’ai senti que je pouvais être utile à ma société.  Vous travaillez pour vous-même mais aussi pour la société !

Je voulais faire quelque chose de ma vie… mais j’avais besoin d’un appui et de quelqu’un qui croit en moi. À la formation, j’ai rencontré ce dont j’avais besoin. Elle m’a redonné goût à la vie : j’étais dépressive et maintenant, je suis fière de moi-même et je suis contente de pouvoir réussir dans mon travail qui offre une aide à des personnes âgés et malades à domicile. Avec cette volonté fortifiée, je désire aujourd’hui continuer mes études jusqu’au bout. »