• ACTUALITÉS

    DÉCOUVREZ LA SÉRIE “NOUVELLE CHANCE”

Écoles de la « Nouvelle chance »
Une série de reportages sur l’insertion des jeunes en Méditerranée

 

Ils s’appellent Abdelghafour, Amina, Hugo, Joana, Khouloud, Raslene, Sara, Yacine, ils sont marocains, portugais, français et tunisiens ; et sont les protagonistes de la série de reportages « Écoles de la Nouvelle chance : un espoir pour la jeunesse méditerranéenne », diffusée aujourd’hui sur la chaîne Youtube des Haut-Parleurs.

Fruit d’une collaboration inédite entre le réseau Méditerranée Nouvelle Chance (piloté par l’IECD) et le média web « Les Haut-Parleurs », cette série documentaire donne la parole à 8 jeunes, 4 filles et 4 garçons, de 4 pays méditerranéens qui, après avoir un temps décroché du système scolaire, ont récemment réintégré un dispositif d’insertion professionnelle.

Avec sincérité et spontanéité, ils racontent leur histoire : se confiant sur les difficultés et les raisons qui les ont amenés à abandonner à l’école, mais aussi sur les espoirs et les attentes qu’ils nourrissent désormais quant à leur avenir. Des parcours qui, même s’ils sont uniques et propres à chacun, font écho à ceux de millions d’autres jeunes en Méditerranée.

Tournés au sein des dispositifs membres et partenaires du réseau MedNC, ces reportages mettent aussi en lumière l’engagement des professionnels qui les accompagnent au quotidien.

Sont également mises en ligne des interviews de ces mêmes jeunes dans un format plus courts et dynamiques, ainsi que celles d’anciens stagiaires de ces structures. Elle sont également à retrouver sur nos différents réseaux sociaux dès aujourd’hui.

Un média indépendant et engagé

Créés en 2015 par l’agence de production FabLabChannel, les Haut-Parleurs sont un réseau et une production indépendante de jeunes reporters francophones. Très actifs dans la région méditerranéenne, ils rassemblent plus de 150 jeunes vidéastes engagés et passionnés, de plus de 30 nationalités différentes et qui ont réalisé plus de 450 reportages et documentaires. Ils y abordent des sujets aussi divers que l’environnement, les droits des femmes ou la solidarité face aux injustices ; avec liberté et créativité.

A l’instar du réseau MedNC, les Haut-Parleurs ont fait partie des projets distingués lors du Sommet des deux rives de juin 2019.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme, malgré les difficultés du tournage liées à la pandémie, que nous avons produit et réalisé avec 4 Haut-Parleurs sur le terrain ces 4 documentaires sur des écoles de la Nouvelle Chance autour de la Méditerranée.
En cette fin 2020, montrer qu’il ne faut pas se résigner au pessimisme pour toute cette jeunesse qui se décourage, décroche alors que ces écoles montrent qu’elles réussissent à remettre la majorité de ces élèves dans la voie de l’emploi et surtout dans la confiance en soi est exemplaire !
Nous avons besoin de ce genre d’histoires. Ne les lâchons pas !

Des solutions face au chômage des jeunes en Méditerranée

En 2020, la Méditerranée était toujours l’une des régions où les taux de chômage des jeunes figuraient parmi les plus élevés au monde : 36% des 15-24 ans étaient sans emploi en Tunisie, 31% en Espagne, 30% en Italie et 29% en Algérie : le décrochage scolaire étant l’une des causes structurelles de ces difficultés d’insertion. Un bilan déjà très préoccupant, d’autant que les conséquences de la pandémie viendront encore alourdir.

Nous espérons que ces vidéos résonneront auprès : des millions de jeunes qui se retrouvent dans des situations similaires, pour les inciter à raccrocher ; des professionnels pour les encourager dans leur travail formidable ; l’ensemble de la société et les employeurs pour réajuster le regard porté sur ces jeunes qui souhaitent contribuer au développement de leur pays ; des potentiels partenaires afin qu’ils soutiennent ces initiatives.

Les 4 épisodes de « Nouvelle Chance : un espoir pour la jeunesse méditerranéenne » sont à retrouver à partir d’aujourd’hui, sur la chaîne Youtube des Haut-Parleurs et ci-dessous :

Sara et Yacine stagiaires à l’E2C de Marseille – France
Abdelghafour et Amina, éléves de l’Heure Joyeuse à Casablanca – Maroc
Joana et Hugo, élèves à l’école de la Seconde Chance de Matosinhos – Portugal
Khouloud et Raslene, élèves au Centre Ma3ak à Tunis – Tunisie

 Nous remercions les Hauts Parleurs pour la qualité de leur travail, ainsi que la Fondation Drosos, et la DiMed (délégation interministérielle à la Méditerranée) pour le précieux soutien apporté à la réalisation de ce projet.