Vidéothèque

LES FILMS DE L’IECD

La Boulangerie Française à Hô-Chi-Minh-Ville : une école pour jeunes adultes en situation de vulnérabilité

Juin 2018

Conçue sur le modèle de La Boulangerie Française de Hué au Vietnam, et au regard du succès obtenu ces 20 dernières années, l’IECD a décidé en 2016 d’étendre le concept à la ville d’Hô-Chi-Minh, en partenariat avec le Thu Duc College of Technology (TDC). L’école ambitionne de former des jeunes désireux de prendre en main leur destin et de leur permettre de devenir des adultes hautement qualifiés et intégrés socialement. Suivons le parcours de Kim, 19 ans.

La drépa… quoi ?
La drépanocytose !

Décembre 2017

Un court film d’animation pédagogique qui explique ce qu’est la maladie de la drépanocytose et présente les traitements pour en diminuer les symptômes. La drépanocytose est la première maladie génétique dans le monde. En Afrique, 1 enfant sur 4 mourra avant l’âge de 5 ans, s’il n’est pas pris en charge dès sa naissance.

Contre la drépanocytose, mobilisons-nous ! (04:18)

Juin 2017

La drépanocytose est la 1ère maladie génétique dans le monde. En Afrique Centrale et à Madagascar, près de 2 % des nouveau-nés sont touchés par la maladie et 50 à 75 % d’entre eux meurent avant l’âge de 5 ans.
Ce film vise à alerter les pouvoirs publics sur la nécessité d’engager des politiques nationales à la hauteur de l’enjeu.

La drépanocytose en Afrique, un combat de tous les jours contre une maladie invisible (13:35)

Juin 2017

À l’heure où la thérapie génique permet de nourrir en France de grands espoirs pour la guérison de la drépanocytose, les malades des pays d’Afrique meurent avant même d’avoir pu être diagnostiqués. En Afrique subsaharienne, trois enfants drépanocytaires sur quatre n’atteignent pas l’âge de 5 ans ! Pourtant, un dépistage précoce et une prise en charge adaptée peut réduire considérablement ces risques de mortalité. L’IECD soutient les acteurs de la lutte contre la drépanocytose en Afrique depuis 2006 en RDC, à Madagascar, au Cameroun et au Congo. Ce film a pour objectif de mieux faire connaitre la maladie afin d’encourager le dépistage précoce.

Bureau d’Orientation et d’Emploi – IECD Liban et l’association “Semeurs d’Avenir”

Décembre 2016

L’IECD a lancé depuis 2012 le programme Guidance Employment Trainings (GET) qui vise à faciliter l’accès à l’emploi des jeunes. Actuellement, 10 bureaux d’orientation et d’emploi (BOE) sont mis en place au sein de dix écoles techniques afin d’offrir un accompagnement personnalisé aux élèves. Les activités des BOE consistent à valoriser l’enseignement technique et professionnel, à donner des conseils pédagogiques, à orienter les élèves, à donner des formations en milieu professionnel et à assurer le suivi du placement des jeunes diplômés.

Former les jeunes aux métiers techniques porteurs : le programme Graines d’Espérance en Côte d’Ivoire

Décembre 2017

Le chômage des jeunes dans le monde est l’enjeu des prochaines années. La Côte d’Ivoire n’y échappe pas avec un quart de sa population au chômage, en majorité des jeunes. Le programme Graines d’Espérance, a pour objectif d’améliorer l’employabilité des jeunes par la rénovation des formations dans les domaines porteurs de l’industrie, de l’énergie et de la maintenance. L’une des clés de sa réussite est le rapprochement des formations avec le monde de l’entreprise.

Jumbo Jeremiah, élève d’une formation aux métiers de l’électricité au Nigéria.

Janvier 2017

Le Nigéria compte 177 millions d’habitants et le chômage affecte 38% des jeunes de ce pays. Depuis 2013, en partenariat avec l’Institute for Industrial Technology (IIT),  l’IECD a mis en place un programme de formation professionnelle en alternance afin de former les jeunes aux métiers de l’électricité, dans le cadre du programme “Graines d’Espérance”. Jumbo Jeremiah est l’une de ces personnes bénéficiaires. Il raconte son histoire et comment cette formation a changé sa vie.

Le programme d’appui aux structures de santé

Mai 2015

Depuis 2012, l’IECD mène à Pointe-Noire (Congo-Brazzaville) le Programme d’Appui aux Structures de Santé (PASS) afin d’améliorer la prise en charge des femmes et des enfants vulnérables au sein des structures de santé partenaires.

Les centres éducatifs pour les enfants réfugiés au Liban

Avril 2015

Depuis 2006, l’IECD accueille des enfants réfugiés irakiens, puis syriens, au sein de 3 centres éducatifs à Beyrouth (2006), Tripoli (2013) et AlQaa (2014) : les jeunes réfugiés suivent des cours de remédiation scolaire afin de les aider à réintégrer le système libanais. Ils participent également à des activités de développement personnel, leur permettant de renouer avec leur enfance et d’exprimer leurs angoisses, liées au traumatisme de la guerre.

CERES – Renforcement éducatif et scolaire à Madagascar

2013

En 2006, l’IECD et l’association malgache PROMES lancent à Fianarantsoa le programme CERES (Centre d’éducation et de renforcement scolaire). L’objectif : favoriser l’accès à l’éducation des jeunes ruraux.

L’école hôtelière de Mae Sot à destination des jeunes Karens

Décembre 2013

Au nord-ouest de la Thaïlande, les populations montagnardes sont parmi les plus pauvres du pays. En 2009, l’IECD et TBCAF, association thaï engagée dans la promotion de l’éducation pour les jeunes issus de milieux vulnérables, ont ouvert à Mae Sot une école hôtelière pour former des jeunes à un métier porteur.

Former les jeunes libanais aux métiers de l’électricité – Le programme “Graines d’Espérance” (GDE)

2012

Le programme Graines d’Espérance est lancé en 2007 au Liban par l’IECD. Son objectif est de favoriser l’insertion des jeunes en développant des formations de qualité dans le domaine de l’électricité, adaptées aux besoins des entreprises. Aujourd’hui, le programme est en cours d’essaimage en Égypte, en Côte d’Ivoire, au Nigéria, au Maroc et au Vietnam, pays où le secteur de l’électricité est porteur d’emplois.

Les Écoles Familiales Agricoles (EFA) – Former les jeunes ruraux aux métiers de l’agriculture

2011

Depuis 1992, l’IECD développe un réseau d’écoles familiales agricoles en Afrique. En 20 ans, 80 écoles ont été ouvertes au Cameroun, en Côte d’Ivoire et – depuis 2012 – en République démocratique du Congo. Chaque année, ce sont plusieurs milliers de jeunes – dont 40 % de filles – qui sont formés aux métiers ruraux.

Aider les micro-entrepreneurs au Cameroun – IECD

2011

Le programme d’appui aux très petites entreprises

2010

Lancé au Cameroun en 1998, le programme d’appui aux très petites entreprises est désormais implanté dans 8 pays. L’IECD et ses partenaires ont pour objectif de former les créateurs de petites entreprises à l’utilisation des outils de gestion et aux principes de management.

REPORTAGES

Appui aux très petites entreprises à Madagascar

Octobre 2016

MATV

A Madagascar, l’IECD a lancé le programme d’Appui aux Petites Entreprises en 2013 avec l’ouverture du 1er Centre de Gestion et de Services (CGS) à Antananarivo, au cœur du quartier populaire de « 67 hectares ». Le programme vise à améliorer les compétences en gestion des bénéficiaires, chefs de petites entreprises pour la Formation de Base en Gestion (FBG) et entrepreneurs en devenir pour la Formation Porteurs de Projets (FPP), afin de renforcer leur potentiel économique et de contribuer ainsi à l’amélioration de leur niveau de vie.

Micro et petites entreprises en Côte d’Ivoire

Juin 2016

Télévision locale

Dans le cadre du C2D (Contrat de Désendettement et de Développement), l’IECD appuie les petites entreprises ivoiriennes en proposant des formations de base en gestion, des formations pour les porteurs de projets et des formations spécialisées.

Inauguration d’un centre de formation professionnelle à MKanssa (Casablanca – Maroc)

Février 2016

MAP (Agence Marocaine de Presse)

Dans le cadre du programme “Graines d’Espérance”, initié en 2007 au Liban et étendu depuis dans 6 autres pays, dont le dernier en date est le Maroc, l’IECD, a inauguré le nouveau centre de MKanssa, qui offre à une cinquantaine d’apprentis issus des quartiers défavorisés de Casablanca, la possibilité d’obtenir une formation diplômante en alternance d’un an dans le domaine de l’électricité.

Le partenariat de l’IECD avec AccorHotels : l’école hôtelière de Mae Sot, en Thaïlande

Novembre 2015

A Mae Sot, l’IECD et son partenaire local Tak Border Child Assistance Foundation ont ouvert en 2009 une école hôtelière pour favoriser l’insertion professionnelle de jeunes issus des minorités Karens. La forte implication des partenaires de l’hôtellerie-restauration, notamment du groupe AccorHotels et son fonds de dotation, permet de préparer ces jeunes aux attentes des professionnels du secteur.

Le programme d’appui aux très petites entreprises de RDC Entreprises Développement

2012

Kinshasa 2012 – XIVème sommet de la Francophonie – Agence Française de Développpement

Sessions de formation pour les chefs de très petites entreprises afin d’apprendre les bases de la gestion d’une activité économique.

Lancé au Cameroun en 1998, le programme d’appui aux très petites entreprises est désormais implanté dans 8 pays. L’IECD et ses partenaires ont pour objectif de former les créateurs de petites entreprises à l’utilisation des outils de gestion et aux principes de management.