TOUT LE MONDE PEUT LE FAIRE !

Témoignage de madame GIÁP THỊ HỒNG VÂN, commerçante à ĐIỆN BIÊN PHỦ

Madame Van quitte un jour sa ville natale dans le delta du Mékong pour se rendre à Saïgon, en quête d’une vie meilleure.  Son activité professionnelle est le commerce de détail. Actuellement, la principale ressource qui lui permet de faire vivre sa famille provient de sa charrette « Bánh Mì » (sandwich contenant de la viande, des légumes et du poivre).

Peu après avoir entendu parler de l’IECD, elle demande à suivre le cycle élémentaire de Formation de Base en Gestion. Au début, il lui faut jongler entre son travail, sa famille et ses cours. Soutenue par son mari et ses enfants, Madame Van arrive à suivre jusqu’au bout sa formation et petit à petit à mettre en application les leçons apprises.

“Avant de suivre ma formation, je ne savais pas comment présenter mes produits. Une fois la formation terminée, j’ai fait un prospectus à mon nom, et j’ai fait une plus grande bannière avec un unique slogan. Je suis arrivée à augmenter mon chiffre d’affaire de 20 à 30% !”

Madame Van rit beaucoup. Elle est vraiment très heureuse de sa réussite ainsi que des connaissances qu’elle a acquises et qu’elle a mises en pratique. Elle dit que les ressources de sa famille sont vraiment meilleures qu’avant.

Elle déclare avec émotion :

“Je me sens soutenue. Pendant plus de 10 ans, les choses n’allaient pas bien parce que je n’avais pas reçu de formation convenable. Maintenant, depuis deux ans, mes ventes augmentent régulièrement, j’en suis ravie, je gagne assez pour couvrir les frais de scolarité de mes enfants. Je n’ai plus besoin d’emprunter de l’argent comme avant pour financer leur éducation.”

De même que pour de nombreuses Vietnamiennes, l’idéal de madame Van est simple. Elle veut que sa famille ait une vie heureuse, que son activité et ses recettes continuent de progresser. Actuellement, elle envisage d’ouvrir un bar où l’on pourra faire des repas légers. Elle souhaite aussi communiquer ses connaissances et ses expériences pour permettre à d’autres de réaliser leurs désirs.

Octobre 2016