LOCALISATION

Côte d’Ivoire (Bonoua, Duékoué, Abengourou)

DÉBUT DU PROJET

Avril 2016

PARTENAIRES LOCAUX

Centre technique de Bonoua, Centre professionnel artisanal rural de Duékoué, Centre de formation professionnelle d’Abengourou

NIVEAUX DE QUALIFICATION

CAP et CQP

Le stage m‘a concrètement permis d’apprendre comment rembobiner un moteur et comment entretenir des splits.

Grâce KÉREN

Élève en électricité au centre technique de Bonoua (Côte d’Ivoire)

Former les jeunes ivoiriens et ivoiriennes aux métiers de l’électricité

Le programme Graines d’espérance a démarré en Côte d’Ivoire en 2016 avec deux centres privés : le Centre technique de Bonoua (CTB) et le Centre professionnel artisanal rural de Duékoué (CPAR) – Don Bosco. Cet accompagnement s’est traduit par un taux de 100 % de réussite à l’examen du CAP en juillet 2017, soit 41 diplômés à l’issue de leur dernière année de CAP. En juillet 2017, une école publique a décidé de rejoindre le programme Graines d’espérance, le Centre de formation professionnelle d’Abengourou (CFPA), afin d’y renforcer la formation en CAP électricité.

En parallèle, l’IECD a conçu une nouvelle formation qualifiante (sur 11 semaines) en électricité du bâtiment au Centre technique de Bonoua au cours de l’été 2017. Profitant des locaux inoccupés pendant les vacances d’été, ce programme qualifiant s’adressait à 20 jeunes adultes en situation d’emploi précaire à la recherche d’une qualification dans le secteur du bâtiment. Sur les 16 personnes certifiées, 100 % ont réussi à générer des nouveaux revenus grâce à cette formation. L’année 2018 permet de poursuivre et consolider les activités dans les 3 écoles, notamment à travers le renforcement des partenariats avec les entreprises afin qu’elles accueillent davantage de stagiaires.

LE STAGE AU NIVEAU CAP

L’introduction des stages de façon systématique au niveau CAP et pleinement concertée avec les entreprises est un vrai pas en avant en Côte d’Ivoire. Elle s’est couronnée par une satisfaction commune des entreprises et des élèves, qui ont augmenté leurs résultats. Lors des trois visites d’entreprises, 12 stages ont été proposés aux meilleurs élèves.

Résultats 2017 :

  • 377 élèves formés aux métiers de l’électricité en 2017.
  • 100 % des élèves ont obtenu leur diplôme en 2017.
  • 75 % des diplômés de 2017 travaillent ou sont en poursuite d’études.
  • 55 formateurs ont suivi des formations techniques et pédagogiques en 2017.