Avant d’intégrer le club mini-entreprise, l’entrepreneuriat n’était qu’un mythe pour moi. Grâce au club et à notre professeur, je suis aujourd’hui Directrice Générale d’Océan Mixte, mini-entreprise que mes camarades et moi avons créée.

Rachel INGRID (à gauche)

Elève de Terminale du Collège Polyvalent l’Assomption et membre du Mini-Club Entreprise

LA VALORISATION DE L’ENTREPRENEURIAT EST UN ENJEU MAJEUR AU CAMEROUN

Une alternative au chômage qui touche 55% des jeunes

Dans un pays où les jeunes de 15 à 34 ans représentent plus d’un tiers des habitants et sont trois fois plus atteints par le chômage que les autres catégories de la population, la création d’entreprise apparaît comme une solution possible. Les jeunes diplômés sont surtout tentés par un emploi dans l’administration ou les entreprises publiques, dans une recherche de stabilité et de sécurité, alors que ce secteur est déjà saturé. Ils sont donc une large majorité à exercer des “petits boulots” dans le secteur informel, marqué par la fragilité et la précarité.  Ceux qui se lancent dans la création d’entreprise rencontrent de nombreuses difficultés financières, administratives ou personnelles… Le risque d’abandon ou d’échec reste élevé, d’autant que le système éducatif ne les prépare pas aux réalités du marché du travail.

L’ambition de Cameroun Entreprises Développement (CED), partenaire local de l’IECD, est de permettre aux jeunes de voir l’entrepreneuriat comme une démarche volontaire et viable et non plus comme un pis-aller ou une survie, et de leur donner les clefs pour réussir. Développer la culture entrepreneuriale très tôt, dès l’enseignement secondaire, afin de considérer cette alternative comme une solution aux problèmes du chômage est un des enjeux essentiels du programme d’appui aux petites entreprises du Cameroun.

Depuis septembre 2014, CED accompagne des jeunes d’un lycée privé de Bafoussam : une à deux fois par semaine, des cours spécifiques sur la gestion d’entreprise, la finance mais aussi et surtout sur les aptitudes d’un manager et d’un entrepreneur, sont dispensés aux terminales.

La Semaine de l’Entrepreneuriat, organisée chaque année au mois de mars, est un des temps forts du programme de Cameroun Entreprises Développement. Des chefs d’entreprise viennent témoigner de leur expérience, des membres du Fonds National de l’Emploi tiennent des ateliers sur l’orientation professionnelle et les jeunes du Club mini-entreprise en profitent pour présenter leurs produits aux visiteurs.