LOCALISATION

Cameroun
Njombe, zone rurale proche de Douala

Côte d’Ivoire
Tiassalé, zone rurale proche d’Abidjan

PARTENAIRES LOCAUX

Cameroun Entreprise Développement (CED)
Côte d’Ivoire Entreprise Développement (CIED)

DEBUT DU PROJET

2014 au Cameroun
2015 en Côte d’Ivoire

« En tant qu’entrepreneur, j’avais besoin d’adopter une posture réelle de chef d’entreprise. Participer au parcours d’incubation m’a permis d’améliorer la qualité de mes produits, de faire des analyses microbiologiques, de revaloriser mon étiquetage et mon emballage. TRANSFORM m’a permis d’accéder à plus de marchés, notamment par l’obtention de l’agrément pour vendre dans les boutiques TOTAL et le référencement chez Carrefour. »

Aurelle Leblond

SIKKA SARL (production et vente de boissons à base de fruits frais), Côte d’Ivoire.

Projet TRANSFORM (Transfert de capacités à de petits entrepreneurs du secteur agroalimentaire, de la production à la transformation)

Le projet TRANSFORM contribue à la structuration des filières agroalimentaires locales à travers la formation et l’accompagnement de leurs acteurs principaux : les Exploitants agricoles (EA), les Petites et moyennes entreprises spécialisées en transformation agroalimentaire (PMEA) et les Très petites entreprises informelles de l’alimentaire (TPEA) : restaurateurs de rues, fabricants d’Attiéké, vendeuses de beignets, etc. Les producteurs (EA) ainsi que les gérants de TPEA sont suivis individuellement sur leur lieu de travail pour améliorer leurs pratiques de production et de vente, ainsi que la gestion de leur activité. Les entrepreneurs et porteurs de projet d’entreprise agroalimentaire bénéficient quant à eux d’un dispositif innovant pour les accompagner dans la mise sur le marché de nouveaux produits alimentaires transformés : un parcours d’incubation dédié aux entreprises du secteur, combinant formations de groupe, coaching individuel, conseil spécialisé, expérimentation en laboratoire et mise en réseau. Des conseils sont délivrés à chaque étape de la mise au point et du lancement des produits : étude de marché, tests de production, fixation d’un prix de vente, établissement d’une stratégie marketing, approvisionnement en matières premières et emballages, formalisation d’un business model et d’un business plan viables et pertinents, etc.

L’incubateur d’entreprises est hébergé dans un centre de formation et de services, installé en zones rurales, au plus près des producteurs agricoles. De conception containérisée et respectant les normes agroalimentaires, ces centres polyvalents mettent du matériel professionnel à disposition des entrepreneurs afin qu’ils puissent créer et produire des produits finis locaux de qualité, directement commercialisables.

Après le Cameroun, un second centre TRANSFORM a ouvert en Côte d’Ivoire en juin 2016. Il a déjà permis de lancer deux parcours d’incubation accompagnant 19 entrepreneurs et porteurs de projet. Trois d’entre eux ont une croissance mensuelle de leur chiffre d’affaire supérieure à 10%.

Résultats 2016 :

  • 41 entrepreneurs intégrés dans le parcours d’incubation et accompagnés dans le lancement ou le développement de leur projet d’entreprise agroalimentaire (22 au Cameroun et 19 en Côte d’Ivoire). Six mois après le début du parcours, 41% d’entre eux vendent au moins un produit transformé.
  • 99 agriculteurs formés et accompagnés pour pouvoir devenir fournisseurs de matières premières agricoles d’entreprises agroalimentaires et de circuits de distribution formels (63 au Cameroun et 36 en Côte d’Ivoire). Six mois après la formation, 44% d’entre eux ont au moins un nouveau client.
  • 74 gérants de TPEA (jeunes et femmes ruraux) formés à la gestion de base de leur activité et renforcés sur les techniques de fabrication (47 au Cameroun et 27 en Côte d’Ivoire). Six mois après la formation, 68% d’entre eux ont amélioré la qualité de leur produit et/ou l’hygiène de leur production.