LOCALISATION

Syrie, Banlieue de Damas (Jaramana : Shebab Center et I Can Center) et Sweida.

PARTENAIRES LOCAUX

SARC (Croix rouge syrienne), Ministère des affaires sociales et du travail, Associations locales.

DÉBUT DU PROJET

Shebab Center, 2009
I Can Center, 2017
Sweida, 2017

Sara a 19 ans. Avec sa famille, elle a fui les combats d’Alep, sa ville natale, pour s’installer à Jaramana, dans la banlieue de Damas. Suite à ce départ, Sara ne réussit plus à s’investir dans un projet et est en conflit avec tout le monde. Le Centre de Jaramana va l’accueillir, avec sa famille qui se sent impuissante. Ils y trouveront des conseils, un soutien et des formations qui finiront par redonner confiance à Sara. Aujourd’hui, elle est déterminée à prendre sa vie en main : elle suit le cours de « secrétariat », formule à nouveau des projets et le centre l’accompagne dans l’élaboration de ses objectifs et de son plan d’action.»

Sara Khswan

Élève au Centre de Formation professionnelle de Jaramana

SYRIE : Trois centres de formation pour les déplacés internes et autres personnes vulnérables

Destiné à aider les réfugiés irakiens à sa création en 2008, le Shebab Center (littéralement, le « centre des jeunes ») de Jaramana accueille principalement aujourd’hui les déplacés internes syriens, de l’enfance à l’âge adulte, soit de 5 à 24 ans. Dans un environnement de violences répétées, il offre un cadre protecteur et sécurisant. Les jeunes disposent de plusieurs types de services : un accueil personnalisé, une écoute attentive et un soutien psychologique. Mais aussi une offre de formations diversifiée (14 domaines abordés), d’une durée de 3 à 4 mois, qui leur permet d’acquérir des compétences professionnelles dans des secteurs à forte demande : aide à la personne âgée et malade, gestion, électricité domestique, peinture en bâtiment, maintenance informatique, maintenance chauffagiste et climatisation, informatique, etc.

Dans le même temps, des ateliers de développement personnel et de savoir-être leur sont proposés : l’objectif est de faciliter leur adaptation à leurs nouvelles conditions de vie et de développer des capacités nécessaires à leur insertion professionnelle.

En 2019, plus de 10 000 sessions de formations et ateliers ont été dispensées par les équipes des centres. Les jeunes ont eu la possibilité de participer à plusieurs types d’activités, comme la participation à des initiatives citoyennes : 2000 jeunes et adolescents se sont engagés dans 19 initiatives civiques (nettoyage des rues, aide aux personnes handicapées, la remise en état des écoles etc.). Ces initiatives valorisent les jeunes, les aide à augmenter leur confiance en eux-mêmes, et les initient à la prise de décisions et à la notion d’engagement.

Résultats 2019 :

  • 4 800 personnes bénéficiaires de formations courtes qualifiantes dont 63% de filles.
  • 65% des personnes du Centre I Can, sont en emploi.
  • 259 personnels associatifs ont été formés.
  • 3 centres de formations présents à Jaramana et Sweida.