UN AVENIR MEILLEUR POUR LES JEUNES VIETNAMIENS EN SITUATION PRÉCAIRE

L’IECD et le Thu Duc College of Technology (TDC) ont inauguré le 22 juin 2018 la nouvelle École de boulangerie française d’Hô-Chi-Minh-Ville en présence de son Excellence l’ambassadeur de France au Vietnam et du Consul général de France à HCMC.

L’Institut européen de coopération et de développement et le Thu Duc College of Technology (TDC) ont inauguré le vendredi 22 juin 2018, La Boulangerie Française – Hô Chi Minh City, une école de boulangerie-pâtisserie à destination de jeunes défavorisés. Au regard du succès de la boulangerie de Hué et des bons résultats obtenus depuis 20 ans, l’IECD a décidé en 2016 d’étendre le modèle à Hô-Chi-Minh-Ville en partenariat avec le Thu Duc Collège of Technology.

En décembre 2017, 20 jeunes Vietnamiens et Vietnamiennes âgés de 18 à 23 ans, recrutés selon des critères économiques et sociaux, ont démarré une formation intensive de 20 mois répondant aux standards les plus élevés. Outre l’acquisition de compétences techniques, la formation comprend aussi des cours d’anglais et de développement personnel (life skills).

TDC fournit un hébergement aux étudiants (internat) et l’IECD prend en charge les frais de scolarité, la nourriture ainsi que les soins. Une participation mensuelle de 150 000 VND (environ 6 €) est demandée aux familles.

La Boulangerie Française – HCMC ambitionne de former des élèves hautement qualifiés. Au-delà des compétences professionnelles, elle encourage les jeunes à prendre en main leur destin, à devenir des adultes responsables et socialement intégrés.

Pour garantir la pérennité du projet, la Boulangerie française est conçue sur le modèle d’une entreprise sociale : grâce à la vente des produits fabriqués par ses apprentis, elle prévoit un autofinanccement de plus 90%.

L‘école est très professionnelle, très exigeante et j’apprends beaucoup de choses, y compris sur la façon de me comporter. J‘ai changé et je sais qu’avec cette formation, je me prépare un bon avenir : je gagnerai un bon salaire qui me permettra d‘économiser et de faire construire une maison pour ma famille. Mon plus grand rêve est de devenir chef dans un hôtel 5 étoiles du centre d’Hô-Chi-Minh-Ville : je serais tellement fière !

Kim Tuyen, 19 ans

Élève à l’école de boulangerie-pâtisserie d’Hô-Chi-Minh-Ville (Vietnam).