ÉDUCATION : TOUT COMMENCE À L’ÉCOLE !

OBJECTIF 1
Permettre aux enfants et aux adolescents d’accéder à une éducation de qualité

OBJECTIF 2
Favoriser le développement personnel des enfants et des l’adolescents

LES 4 PILIERS ÉDUCATIFS DE L’IECD

1

Favoriser l’acquisition des savoirs académiques.

2

Aider chacun à développer sa personnalité, son savoir-être et ses capacités à vivre aux côtés des autres par des ateliers et activités extra-scolaires.

3

Accompagner l’enfant, l’adolescent ou le jeune adulte avec un soutien psychosocial, apporter un soutien matériel si besoin afin qu’il ne soit pas entravé dans son apprentissage.

4

Agir sur l’environnement familial et éducatif de l’élève à travers l’implication des parents, la formation des enseignants à l’éducation inclusive, la formation des éducateurs, la sensibilisation des pouvoirs publics.

L‘éducation est l’arme de l’Homme.

Jeune syrien réfugié au Liban accueilli dans le centre d’Al Qaa

263 millions d’enfants et de jeunes de 6 à 17 ans dans le monde ne sont pas scolarisés.

Selon l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU), environ 263 millions d’enfants et de jeunes de 6 à 17 ans dans le monde ne sont pas scolarisés. Ce chiffre comprend 61 millions d’enfants en âge d’aller à l’école primaire (6-11 ans), 60 millions d’adolescents en âge d’être inscrits dans le premier cycle du secondaire (12-14 ans) et 142 millions de jeunes en âge d’être inscrits dans le deuxième cycle du secondaire (15-17 ans).

L’éducation est pourtant l’un des moyens les plus sûrs de mettre fin à la pauvreté. Selon l’Observatoire de l’aide française à l’éducation dans les pays en voie de développement, chaque année de scolarisation supplémentaire entraîne une augmentation de 10 % du revenu potentiel d’une personne. À l’échelle nationale, cela se traduit par une hausse de 1 % du PIB annuel. Une population instruite résiste mieux aux crises de toutes sortes et augmente sa capacité de résilience. Aucun pays ne peut progresser durablement sans investir dans l’éducation de sa population.

Avec ses partenaires locaux, l’IECD déploie des dispositifs adaptés permettant à des collégiens ruraux, de jeunes réfugiés déscolarisés, des enfants présentant des troubles de l’apprentissage ou des jeunes en situation de handicap, d’accéder à une éducation de qualité. Dans des environnements sans concession, l’IECD s’attache à ce que chacun ait la possibilité de révéler ses capacités et de trouver une place dans la société.

BIEN PLUS QUE DES COURS ACADÉMIQUES

Les actions de l’IECD poursuivent un objectif qui va au-delà du renforcement ou de la remédiation scolaire. Le programme d’éducation ambitionne de permettre à chaque enfant, adolescent ou jeune adulte, de forger sa personnalité, de s’épanouir, de révéler ses talents, de devenir acteur de sa vie et d’avoir une influence positive sur le milieu dans lequel il vit. Pour cela, un accompagnement sur mesure lui est proposé, embrassant toutes les dimensions de sa personne et de son environnement.

Résultats 2017 : 

  • 7 000 enfants et jeunes bénéficiaires des programmes d’éducation.
  • + de 660 enseignants formés aux pratiques d’amélioration de prise en charge.
  • + de 83 % de réussite au BEPC et 86 % au bac à Madagascar.