DÉBUT DU PROJET

1992

LOCALISATION

LA LETTRE
DES FORMATIONS AGRICOLES

Nous sommes en train de lancer une mini-entreprise au centre. Mon groupe a choisi de faire la production du maïs, car en saison sèche, ce produit est rare dans la localité. Je suis contente parce-que tout le monde dans le groupe s’implique dans le travail. Au début je pensais que ce serait impossible, mais en consultant mes camarades, j’ai compris que tout était possible. Nous sommes sept jeunes dans le groupe et je pense vraiment que nous allons réussir.

DOROTHÉE

Élève en 3 ème année de CAP au centre de Dizangué

Clémence Yverneau-Metz
Responsable Formations Agricoles
clemence.yverneau-metz@iecd.org 

Former les jeunes aux métiers de l’agriculture

Le constat en Côte d’Ivoire et au Cameroun


Une population jeune et rurale, 45% de la population vit en zone rurale et 20 à 25% de la population a entre 15 et 24 ans.

Un secteur agricole porteur, il représente environ 20% du PIB, avec un besoin de plus en plus important de main d’œuvre jeune et qualifiée (vieillissement des producteurs).

Une offre de formation inadaptée, moins de 20% des jeunes en milieu rural ont accès à une formation, qui est souvent peu structurée et dont le contenu n’est pas adapté aux réalités du métier.

La vision du programme

Permettre à chaque jeune de 13 à 25 ans de bénéficier d’une formation professionnelle agricole par alternance complète, à la fois sur les plans technique et humain, grâce à laquelle le jeune pourra atteindre son plein potentiel et s’insérer au mieux dans son environnement social et professionnel. 

Former et insérer les jeunes grâce à l’alternance


Nos équipes ont consolidé une formation reposant sur la pédagogie de l’alternance, ce qui permet aux élèves de découvrir un thème de façon pratique puisd’approfondir ce qu’ils ont appris lors de cours théoriques, dateliers didactiques (clapiers, poulaillers et jardins potagers), d’interventions de professionnels du secteur et de visites d’étudeEn parallèle de cet enseignement pratiquela formation offre également un enseignement sur l’acquisition de compétences de vie (communication, esprit critique, résilience et autres) et les sensibiliser aux problématiques liées au genre.  

Qu’est-ce qu’un cycle d’alternance ?


Un cycle d’alternance correspond à l’apprentissage et la mise en pratique d’un thème technique principal. Chaque alternance dure 4 à 6 semaines et se déroule selon les étapes suivantes :

  • Etape 1 

    Présentation du thème.

  • Etape 2

    Stage pratique.

  • Etape 3 

    De retour au centre, mise en commun des acquis du stage.

  • Etape 4

    Approfondissement des connaissances grâce aux cours théoriques et pratiques. 

Chaque année, les élèves abordent 6 à 9 thèmes: maraîchage, aviculture, cacao, hévéa …

Les résultats de 2021


450

jeunes en formation

76%

des diplômés en emploi

Les écoles de boulangerie-pâtisserie française (Vietnam et Myanmar)

Vietnam – Appui aux petites entreprises

Territoires palestiniens – Appui aux petites entreprises

SYRIE – Aider les jeunes entreprenants à créer leur propre activité (Programme BRIDGES)

République Démocratique du Congo – Appui aux petites entreprises

Madagascar – Programme SESAME : Soutien aux Études Supérieures et Accès à un Métier Porteur

Madagascar – Programme CERES : Centres d’Education et de Renforcement Scolaire

La Plateforme régionale ASSET – H&C en Asie du Sud-Est

Myanmar – Appui à 2 centres de formation en hôtellerie-restauration

Le réseau Méditerranée Nouvelle Chance

Maroc : Formation d’aide à la personne à autonomie réduite (FAPAR)

Madagascar – Appui aux petites entreprises

LIBAN – les centres éducatifs accueillent les enfants réfugiés syriens

TERRITOIRES PALESTINIENS – un centre de remédiation scolaire pour des enfants et adolescents en décrochage scolaire

LIBAN – l’éducation inclusive pour que les enfants en situation de handicap intègrent les écoles régulières

Thaïlande – L’école hôtelière HCTC de Mae Sot

Madagascar – École hôtelière La Rizière à Fianarantsoa

Côte d’Ivoire – Appui aux petites entreprises et projet MPE

Côte d’Ivoire – Former les jeunes ivoiriens et ivoiriennes aux métiers de l’électricité

Congo-Brazzaville – Programme d’Appui aux Structures de Santé (PASS)

SYRIE – Cinq centres de formation pour les déplacés internes et autres personnes vulnérables

Cameroun – Le projet APONH

Cameroun / Côte d’Ivoire – Le projet TRANSFORM

LIBAN – Appui aux petites entreprises

Congo-Brazzaville – Appui aux petites entreprises

Cameroun – Appui aux petites entreprises