DÉBUT DU PROJET

1992

LOCALISATION

LA LETTRE
DES FORMATIONS AGRICOLES

Nous sommes en train de lancer une mini-entreprise au centre. Mon groupe a choisi de faire la production du maïs, car en saison sèche, ce produit est rare dans la localité. Je suis contente parce-que tout le monde dans le groupe s’implique dans le travail. Au début je pensais que ce serait impossible, mais en consultant mes camarades, j’ai compris que tout était possible. Nous sommes sept jeunes dans le groupe et je pense vraiment que nous allons réussir.

DOROTHÉE

Élève en 3 ème année de CAP au centre de Dizangué


Clémence Yverneau-Metz

Responsable Formations Agricoles
clemence.yverneau-metz@iecd.org 

Former les jeunes aux métiers de l’agriculture

Le constat en Côte d’Ivoire et au Cameroun


Une population jeune et rurale : 45% de la population vit en zone rurale et 20 à 25% de la population a entre 15 et 24 ans.

Un secteur agricole porteur : il représente environ 20% du PIB, avec un besoin de plus en plus important de main d’œuvre jeune et qualifiée (vieillissement des producteurs).

Une offre de formation inadaptée : moins de 20% des jeunes en milieu rural ont accès à une formation, avec des filières de formation agricole en cours de structuration.

Les objectifs du programme

Permettre à chaque jeune  des zones rurales âgés entre 13 et 25 ans,  bénéficier d’une formation professionnelle agricole grâce à laquelle le jeune pourra atteindre son plein potentiel et s’insérer au mieux dans son environnement social et professionnel

Former et insérer les jeunes grâce à l’alternance


Nos équipes ont consolidé une formation reposant sur la pédagogie de l’alternance, ce qui permet aux élèves de découvrir un thème de façon pratique puisd’approfondir ce qu’ils ont appris lors de cours théoriques, dateliers didactiques (clapiers, poulaillers et jardins potagers), d’interventions de professionnels du secteur et de visites d’étudeEn parallèle de cet enseignement pratiquela formation offre également un enseignement sur l’acquisition de compétences de vie (communication, esprit critique, résilience et autres) et les sensibiliser aux problématiques liées au genre.  

Qu’est-ce que le cycle d’alternance ?


Un cycle d’alternance  correspond à l’apprentissage et la mise en pratique d’un seul thème. Chaque année, les élèves abordent 6 à 8 thèmes :

  • Etape 1 

    Présentation du thème aux étudiants.

  • Etape 2

    Observation sur le terrain et expérimentation de nouveaux acquis, lors d’un stage de 2 à 3 semaines.

  • Etape 3 

    De nouveau au centre, pendant 2 à 3 semaines, mise en commun, retours d’expérience, suivi de cours et activités pratiques.

Les résultats de 2020


717

jeunes formés

91%

des diplômés sont insérés

80%

des diplômés sont satisfaits de la formation