DÉBUT DU PROJET

1998

Pauline

Demande de renseignements sur le programme d’appui aux petites entreprises : pauline.NGUYEN@iecd.org

Le parcours de formation des petits entrepreneurs

Appui aux petites entreprises en milieu urbain

76 %

des entrepreneurs diplômés ont une épargne professionnelle et/ou personnelle et préparent le développement de leur entreprise, 6 mois après la fin de la formation (contre 52 % à l’inscription).

81 %

des entrepreneurs utilisent au moins un outil de gestion (journal de caisse, fiche de stock, etc.), 6 mois après la fin de la formation (contre 36 % à l’inscription).

Les petites entreprises informelles, d’artisanat, de commerce et de services de proximité, représentent le premier bassin d’emploi dans le monde et, constituent la principale source de revenus pour des millions de personnes (90 % des emplois créés dans les années 1990-2000 en Afrique sont des entreprises informelles, d’après l’Organisation Internationale du Travail). Toutefois, ces activités sont souvent peu viables. Sans appui, ces entreprises ont peu de perspective de survie et de croissance.

Depuis la fin des années 1990, l’IECD et ses partenaires mettent en oeuvre le Programme d’appui aux très petites entreprises (TPE), qui accompagne chefs d’entreprises et porteurs de projet dans la consolidation et la pérennisation de leur activité, par le renforcement de leurs capacités de gestion. La Formation de base en gestion (FBG) s’adresse aux entrepreneurs en activité mais les entrepreneurs en devenir sont également soutenus par la Formation porteur de projet (FPP). Ces deux formations incluent à la fois des séances théoriques en salle et plusieurs heures d’accompagnement individuel, jusqu’à 1 an après la fin de la formation. Cet appui joue un rôle essentiel dans l’appropriation des notions et des outils de gestion par les entrepreneurs.

À l’issue de cet accompagnement et afin d’éviter l’isolement des entrepreneurs en exercice, l’IECD et ses partenaires ont eu l’idée de créer le Club des Entrepreneurs où sont proposés des soirées thématiques, des formations spécialisées (management, marketing, analyse financière et informatique), des conseils personnalisés ainsi qu’un accès à une salle informatique. Le Club favorise la création d’un réseau et offre l’opportunité de mettre ses connaissances à jour ou de renforcer ses compétences. Les résultats sont visibles rapidement et les entreprises génèrent des bénéfices stables, en augmentation ou même créent des emplois. Elles contribuent à l’amélioration des conditions de vie de l’entrepreneur, de sa famille et de ses employés.

Résultats 2016 :

  • 3747 femmes et hommes ont bénéficié des activités proposées dans les 8 pays du programme TPE, dont environ 40% de femmes.
  • 26% des TPE ont créé au moins 1 emploi, 6 mois après la fin de formation